Fausses Ferrari mais vrais carrossiers

La police espagnole a démantelé un atelier qui réalisait des copies de Ferrari et Lamborghini à partir de bases de voitures sans rapport avec des fleurons de l’automobile italienne. Les initiateurs de cette arnaque parfaitement acceptée par des acheteurs ne pouvant pas s’offrir les « vraies » se contentaient de débourser de 30 000 à 40 000 € pour partir au volant d’une voiture qui donnait le change pour qui ne regardait pas de trop près.

La police a arrêté trois personnes qui vendaient leurs réalisations sur Internet, ce qui n’est pas très discret. C’est une brigade spécialisée dans la propriété intellectuelle qui est intervenue après la découverte d’une voiture contrefaite dans la station balnéaire de Benidorn. En perquisitionnant, il a été trouvé sur place des moules pour les carrosseries, des compteurs kilométriques ainsi que de la documentation concernant ces véhicules mais aussi quatre voitures terminées, prêtes à être vendues.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES