Marché automobile français

Ventes de voitures en septembre : la mobilité verte continue sur sa lancée

Les chiffres et analyses en provenance des constructeurs (CCFA) et de AAA DATA viennent de tomber. Nous vous les livrons tout chaud.

Les marques françaises gagnent du terrain

Le mois de septembre rime encore avec électromobilité, puisque l’on observe 10 009 immatriculations de véhicules électriques et 7 838 d’hybrides rechargeables, en forte hausse par rapport au mois précédent (5263 hybrides rechargeables et 5590 électriques), représentant 11% des ventes globales.

Alors que l’an dernier, Peugeot et DS étaient respectivement à la 15ème et 20ème place du classement des marques en électromobilité, elles atteignent cette année la deuxième et la quatrième place et supplantent notamment Nissan qui se retrouve à la 12ème place, avec 2 648 enregistrements depuis le mois de janvier 2020.

Renault reste le grand gagnant avec 27 719 véhicules immatriculés depuis janvier, devançant Peugeot avec 20 915 enregistrements. DS avec 5 654 immatriculations, témoignant d’un engouement 100% français pour les électriques et les hybrides. Tesla continue sa lancée et arrive en troisième position juste devant DS avec 5 669 immatriculations. (Chiffres arrêtés au 29/09)

Le timide démarrage des énergies alternatives

Le développement de l’hydrogène vert est l’un des points saillants du plan de relance, mais qu’en est-il vraiment pour les voitures particulières ? Trois modèles concentrent les ventes ces deux dernières années avec le IX35 et le NEXO de Hyundai, ainsi que le MIRAI de Toyota, totalisant 49 immatriculations sur la période janvier-septembre 2020, contre 63 sur la totalité de l’année 2019. C’est d’ailleurs en Ile-de-France que se concentre la majorité des achats avec 44 modèles immatriculés dans la région.

S’agissant des biocarburants, Ford proposait en 2019 son modèle Kuga qui avait rencontré un succès conséquent, avec 1804 immatriculations sur l’année, mais le modèle 2020 a fait l’impasse sur une version au bioéthanol E85, sans voir apparaître de concurrence sérieuse sur le marché des biocarburants.

Un marché de l’occasion chez les particuliers en pleine expansion

Pour le quatrième mois consécutif, les ventes de véhicules d’occasion sont extrêmement dynamiques, puisque l’on observe une augmentation de 21% en septembre 2020 avec 563 436 immatriculations.

Marché automobile français (VP): Septembre 2020/2019: -2,97% (Données brutes)

Mondial Auto Paris 2018

SEPTEMBRE 2020

VP Voitures particulières : en Septembre 2020, avec 168 291 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 2,97% en données brutes par rapport à Septembre 2019 (22 jours en Septembre 2020 et 21 jours en Septembre 2019).

VUL Véhicules Utilitaires Légers : avec 41 981 immatriculations au mois de Septembre 2020, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 16,77%.

VP + VUL Véhicules légers : 210 272 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en Septembre 2020, soit une hausse de 0,42%.

9 MOIS 2020

VP Voitures particulières : sur les neuf premiers mois de 2020, avec 1 166 700 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 28,92% en données brutes (189 jours de Janvier à Septembre 2020 et 188 jours de Janvier à Septembre 2019).

VUL Véhicules Utilitaires Légers : avec 282 906 immatriculations de Janvier à Septembre 2020, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 20,56%.

VP + VUL Véhicules légers : 1 449 606 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des neuf premiers mois de 2020, soit une baisse de 27,43%.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES